Scholarships   Universities   Conferences   Student associations   Summer courses   Jobs   How to write a...

Find us on Google+
Google+
WRITE A MOTIVATION LETTER
[find out more]
SCHOLARSHIPS IN USA
[find out more]
HOW TO WRITE A CV
[find out more]
TOP USA UNIVERSITIES
[find out more]



 Log email:
 Password:
 
Not a member? Click here to join.



Scholarships
United States
European Union
CEE States
Other

Conferences
Small fee conferences
No fee conferences
Full grant conferences

Summer courses
United States
European Union
CEE States
Other

Jobs

How to write a...
How to write a resume How to write a CV
Write a motivation letter
Prepare your trip aboard
Write a structured essay
Prepare for an interview
Write a cover letter
Write a research essay
Write a recommendation letter
Apply for a scholarship

Featured websites

Retete culinare ilustrate
mondoucina.ro

Retete de vis
retetedevis.ro

Easy recipes explained step by step
RecipesFantasy.com

 
EPHE
Paris, France



   

University description (as per official university website)

Présentation de l'EPHE
Créée en 1868, l'Ecole Pratique des Hautes Etudes a vécu une très riche histoire, illustrée notamment par les Enseignements d'Emile Benveniste, Claude Bernard, Marcellin Berthelot, Michel Bréal, Paul Broca, Jean-Baptiste Charcot, Georges Dumézil, Lucien Febvre, Joseph Halévy, Bernard Halpern, Alexandre Koyré, Claude Lévi-Strauss, Sylvain Lévy, Alfred Loisy, Pierre Longnon, Gaston Maspero, Louis Massignon, Marcel Mauss, Gaston Paris, Lucie Randoin, Jean Rouch, Emile Roux, Ferdinand de Saussure, Teilhard de Chardin, William Henry Waddington qui ont tous travaillé dans une des Sections qui la composent aujourd'hui.

L'Ecole a pour mission de former par la pratique à la recherche fondamentale et appliquée. Le tutorat constitue depuis l'origine une composante fondamentale de la formation assurée par l'Ecole.

Composée des sections des Sciences de la vie et de la terre, des Sciences historiques et philologiques et des Sciences religieuses, l'EPHE accueille aujourd'hui des étudiants français ou étrangers pour les préparer au doctorat, ainsi qu'à un diplôme propre à l'Etablissement et à des diplômes post-doctoraux de grande spécialisation. L'établissement s'inscrit dans le système LMD à partir de la rentrée 2004 (Master Sciences de la vie et de la terre, 2004 ; Master Sciences historiques, philologiques et religieuses). Une formation professionnelle est assurée notamment en sciences de la vie et de la terre ainsi qu'en sciences religieuses.

Conçue comme un lieu privilégié d'initiation et de formation à la pratique de la recherche de haut niveau, l'EPHE s'appuie sur un certain nombre d'Unités mixtes de recherche (UMR) liées au CNRS, à des universités, ou à de grands organismes spécialisés, comme l'INSERM ou l'INRA.

L'EPHE a son siège à Paris. Les sciences humaines sont enseignées à la Sorbonne. Les laboratoires des Sciences de la vie et de la terre se répartissent entre Paris/Ile-de-France et les régions (Dijon, Lyon, Grenoble, Montpellier, Toulouse, Bordeaux), sans oublier une antenne en Polynésie française.

Situé au cœur de l'espace européen de l'enseignement supérieur, l'Etablissement entretient des échanges intensifs avec des universités et institutions de recherche des différentes parties du monde. Ses aires prioritaires de coopération sont la Méditerranée et l'Asie.

n peu d'histoire
Créée par décret impérial du 31 juillet 1868 sur l'initiative de Victor Duruy, alors ministre de l'Instruction publique, l'Ecole Pratique des Hautes Etudes devait non seulement introduire la recherche dans le monde universitaire mais, plus encore, en faire un instrument privilégié de formation.

Dès le mois de juin, ce décret avait été précédé de l'envoi à l'Empereur d'un rapport à l'appui de deux projets de décret, dont l'un sur la création de l'École. Une note jointe à ce rapport annonçait, qu'outre les quatre sections prévues, il pouvait être ultérieurement créé une cinquième Section de l'École dite Section des sciences économiques. Ainsi, l'Ecole fut divisée en quatre sections : Mathématiques, Physique et chimie, Sciences naturelles et physiologie, Sciences historiques et philologiques. Les professeurs avaient été choisis sans chercher à savoir s'ils étaient membres de l'Institut, professeurs à la Sorbonne ou au Collège de France, mais avec l'unique préoccupation de s'adresser aux plus dévoués et aux plus capables. Par conséquent, aucune condition de grade, d'âge, ou même de nationalité ne fût imposée aux élèves. On exigea seulement d'eux un stage, s'assurer ainsi qu'ils avaient la capacité et la vocation nécessaires. Ils vinrent en petit nombre, et ils seront toujours en petit nombre mais si la quantité fait défaut, comme il fallait s'y attendre, puisqu'il s'agit d'une élite, on a trouvé la qualité et dans une si large mesure que les plus exigeants ont le droit de s'en montrer fiers.

Dans le rapport présenté à l'Empereur par le ministre de l'Instruction publique sur la situation de l'enseignement supérieur, rapport daté du 15 novembre 1868, Victor Duruy fait allusion à cette Section des sciences économiques dont, dit-il, la création est volontairement retardée. En fait, la Section des sciences économiques a bien été créée par décret impérial du 30 janvier 1869 (Bulletin administratif de l'Instruction publique, 1869, p. 156). Elle n'a jamais fonctionné en tant que telle. Néanmoins, une cinquième section, section des Sciences religieuses, est créée en 1886. Ce n'est que beaucoup plus tard que fut créée une sixième section dite des Sciences économiques et sociales.

Ce rapport souligne bien l'esprit de notre Établissement : la générosité, la disponibilité des enseignants, l'accès à tous, l'intimité d'un enseignement fondé sur la communication directe, la virtualité des moyens. Plus de cent ans ont passé et ce sont toujours là les marques essentielles de l'École.

Si le décret impérial de 1868 avait bien posé les fondations de notre école, à l'usage, l'édifice s'était révélé fragile, le rattachement direct au Ministère ayant montré quelques fissures dans notre couverture : les tempêtes politiques ou nationales ne risquaient-elles pas de trop nous entamer ? En 1870, on tente de supprimer de l'école. Après l'ébranlement de 1968, les bruits les plus inquiétants circulent sur l'éventuel rattachement de l'EPHE à d'autres organismes.

C'est le décret du 22 janvier 1980 portant statut de l'École Pratique des Hautes Études qui donne à notre établissement le statut d'établissement public à caractère administratif.

Longtemps, l'EPHE a privilégié presque exclusivement un mode informel de formation et de transmission des connaissances.

A partir des années 1980, la nouvelle conjoncture de l'enseignement et de la recherche rend indispensable de ne plus s'en tenir à cela, tout en conservant précieusement un aspect qui a largement démontré son intérêt : permettre d'expérimenter des façons originales de faire progresser l'acquisition et la transmission du savoir, pouvoir accueillir et former comme personnalités scientifiques de haut niveau des individus dont l'itinéraire intellectuel est original par rapport aux cursus habituels.

Régie aujourd'hui par le décret n°2005-1444 du 24 novembre 2005, l'Ecole Pratique des Hautes Etudes compte trois sections : Sciences de la vie et de la terre, Sciences historiques et philologiques et Sciences religieuses ainsi qu'un institut : l'Institut Européen en Sciences des Religions.

L'EPHE est un Etablissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPCSCP).




Website:: http://www.ephe.sorbonne.fr
Email: vieetudiante@ephe.sorbonne.fr
Scholarships section: Scholarships website section
Scholarships email: deve@ephe.sorbonne.fr




 


Scholarships

Junior Fulbright Program
United States


Ford Foundation International Fellows Program
Worldwide


Rotary Fellowships
Global Network of Community Volunteers

Student grants

Graduate Assistantship and Doctoral Assistantship

International Fee Remission

Half Tuition Merit Scholarships

Grant in Aid

Lillian Moller Gilbreth Scholarship

Harvard-Smithsonian Postdoctoral and Smithsonian Astrophysical Observatory Predo

Japan Studies Dissertation Workshop

Hauser Global Scholars Program

Need-Based Grants

Gwendolen M Carter/PAS-NU Fellowships

Internship in Environmental Education

Internships for Astronomical Research

Howard Heinz Social and Public Policy Fellowships

MASWE Memorial Scholarship

Jesse Marvin Unruh Assembly Fellowship

High School Graduate Scholarships

Graduate Assistantship

Frank M Chapman Memorial Fund

International House of Japan

Catherine H Beattie Fellowship for Conservation Horticulture

Universities

University of KwaZulu-Natal

University of Limpopo

University of Pretoria

University of South Africa

University of Stellenbosch

University of the Free State

University of the Witwatersrand

University of Western Cape - UWC

University of Zululand

Copperbelt University

University of Zambia

Solusi University

Universidade de Cabo Verde

University of Mauritius

Universite de la Reunion
 
 

Privacy | Disclaimer | Sitemap